Deux Ex Machina

Et tu la nourris tu l’entretiens pourtant tu sais ce qu’elle colle. Et tu t’y complais tu lui procures. Les outils nécessaires à sa nidation dans les creux qui parsèment le cœur et l’esprit. Tu l’accueilles comme une vieille copine, la laisses s’étaler au gré de tes idées fixes. Chloé acquiesce, bien entendu. Peu à peu tes membres s’atrophient, fatigue artificielle visible sur ta trogne. Elle gagne du terrain, tout devient terne aux alentours et tu rumines. Tu mâches sans relâche, espérant une digestion qui n’adviendra. Tout ça tu le sais et malgré tout.

Publicités

~ par godschizo sur 28 juillet 2012.

Une Réponse to “Deux Ex Machina”

  1. Men plan. God laughs. Very nice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :