Laisse-moi

Laisse-moi. Lécher tes blessures, panser tes plaies. Ma langue antiseptique de tes douleurs les plus profondes. Mes mains caresser tes douleurs les plus séculaires. Laisse-moi. Pénétrer ta moelle ton épiderme ta chair. Ton esprit. Laisse-moi t’envahir. Que je ne sois plus un corps étranger. Que je te devienne un substance indispensable. Car malgré mes jeux et mes atours, si tu creuses un plus loin qu’entre mes reins. Laisse-moi. Être ta salvation.

Publicités

~ par godschizo sur 12 avril 2012.

Une Réponse to “Laisse-moi”

  1. Pourquoi ce genre de beauté est toujours destiné à des gens qui n’en savent rien ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :