Press Play

Play. Ce que ça rend important dans le miroir. Être un réceptacle. Une éponge Danaïde essorée peu souvent. Dans ma gorge l’entonnoir, me gaver de leurs maux, catalyseur de leurs douleurs. Tréteau à leurs peurs et leurs colères. Ce que ça rend important dans le miroir. Ce que ça nourrit l’égo en surface. Pause.

Play. En surface. Puisque Chloé ignore le mensonge, martèle ce qu’être ustensile nous évite l’abandon. L’oubli. Sans leurs yeux nous ne sommes que poussière. Être partout pour se trouver quelque part. Alors même que l’on sait ce qui tourmente le nombril. Rewind.

Play. Entre la violence de nos caresses et la chaleur de ton souffle j’entends les sirènes Chloé rapplique gyrophares aux aguets les remparts menacent la chute s’annonce non non non le repli n’a pas sonné il est encore temps malgré sa bouche et ses murmures la garde doit tenir on ne peut se permettre tu penses un fort si bien bâti ça ne lâche pas au premier coup de langue et puis merde. Pause. Fast Forward.

Des chimères en cascade, des torrents d’utopie. Du fluide esthétique pour nourrir l’imaginaire. Pause.

Play. Et les cris entre deux sommeils. Rewind.

Publicités

~ par godschizo sur 2 août 2011.

Une Réponse to “Press Play”

  1. Tu vois, au début, je n’avais pas accroché. Mais ça fait plusieurs fois que je le relis, depuis mon netvibes, et à chaque fois je trouve quelque chose en plus. Quelque chose d’esthétique. Well done, tout compte fait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :