Sunrise over sea

Sentir le souffle salé du large ruiner mon brushing et figer mon visage. Longer l’écume glacée en suçant une niniche de chez Manuel, Figure 8 de Elliott Smith aux cages à miel. Se laisser tomber dans le sable parce qu’on s’en fout, se concentrer sur les rayons pâlots qui se frayent un chemin jusqu’à l’épiderme. Boire un expresso dans le bar de mon enfance, fumer une dernière cigarette sur la digue. Sauter, parce qu’on s’en fout.

Publicités

~ par godschizo sur 15 février 2010.

3 Réponses to “Sunrise over sea”

  1. Ca me fout le bourdon ton truc…

  2. oh ben alors ? faut pas, chante la vie, danse la vie, ahah… -_-‘

  3. Excellentissime…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :