Errance d’une embrumée

Je m’en fous. Si tu savais à quel point. J’ai trop d’alcool dans le sang. Je m’en fous. J’ai envie de faire l’amour. Je m’invente un délicat. Depuis hier soir je ne cesse de ressasser une envie oppressante tant elle est puissante. Dans du coton, ma tête. À l’envie je dessine sur ton cou des mots interdits. J’ai trop bu alors on s’en fout. J’irai danser sur la nuque de ton envie, toi, l’adoré qui ne se montre pas. J’embrasserai les contours de tes poignets alors même que tu m’enfuiras. Si je me glisse sagement dans mes draps je ne dormirai pas. La Lune, trop lucide, broiera mes syllabes sans vergogne. J’ai froid. Je n’ai plus de conscience.

Publicités

~ par godschizo sur 23 décembre 2009.

2 Réponses to “Errance d’une embrumée”

  1. J’aime.
    (Oui, très lapidaire le commentaire, je sais ^^)

  2. m’étonne pas de toi, tu bois au moins autant que moi (mouahah) ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :