Douleur Exquise – Sophie Calle

Tout d’abord il y a le titre. Douleur Exquise ça sonne, ça résonne, le [z] se prolonge à l’infini dans les cages à miel internes. Ensuite il y a le concept. Une rupture, il y a 25 ans. Raconter l’avant. Et puis l’après. Pour exorciser ce que ça fait mal, réécrire encore et toujours le scénario, l’épurer, le décortiquer, tenter de comprendre, de discerner, prendre de la distance. Aucune impudeur. Et puis. Demander aux autres quelle douleur les a marquée. Consigner. Mettre leur douleur en face de la sienne. Aucun voyeurisme.

Des photos, des textes, des lettres, des pages arrachées… un moleskine d’une puissance et d’un esthétisme marquants.

Merci pour le cadeau Laura

Publicités

~ par godschizo sur 20 août 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :