Au rythme de sa glotte

Mon ventre se soulève
Au rythme de sa glotte.
Chaque consonne est un cadeau
Unique dans sa bouche.
Alors je m’assomme de lui.
Jusqu’à m’endormir,
Presque avec le sourire.
Je l’enchaîne près des autres,
Qu’ils en sortent l’essentiel :
Le tendre de l’organe,
Le violent de l’os.
Ainsi nous marcherons
Vers la parenthèse
La plus passionnante,
La plus salée,
La plus dissonante.

Publicités

~ par godschizo sur 10 décembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :