Et puis… rien

Plus rien ou presque ne pousse par ici. Comme si toutes les racines avaient été piétinées. La moindre esquisse de bulbe renfermant ce jus qui m’est indispensable s’est lentement dissoute. C’est à cause des questions ; lorsqu’elles ne s’éclipsent pas pour ne laisser qu’un tas de pensées fulgurantes et creuses apparues au rythme de journées sans saveur, elles se pointent en bourgeon pressé, générales et grandiloquentes. Ou pire : se transforment en constats. Comme si au terme d’une route longue, sinueuse et irrégulière, un cul-de-sac m’était tombé dessus : quoi qu’il advienne, notre existence n’a aucune raison d’être, c’est la conscience qui me l’a dit. C’est elle aussi qui nous force à nous mouvoir sans but, qui nous inflige artifices et superflu, et ça depuis qu’elle s’est invitée dans nos esprits, sans frapper à la porte que sont nos paupières. Depuis le Je, nous courons à notre perte. Nous ne vivons pas, ne survivons pas ; nous occupons simplement le temps qui nous est imparti avant l’issue fatale dont la conscience nous a informé. La quête d’un bonheur inatteignable ; si nous l’avions touché du doigt, nous ne serions plus ici pour tergiverser. Nous remplissons chaque instant, accumulant les creux et les bosses, le concave et le convexe, les cicatrices comme autant de palliers par lesquels il faut passer pour espérer trouver la paix. Nous sommes si affairés à cet ouvrage que nous en oublions de contempler ; c’est ce qui me mine. À présent, lorsque je cesse mes vains efforts de maintien, je ne perçois plus que le vide. Je ne distingue plus les parfums, les reliefs, les saveurs. Je suis aussi vide de sens que ce qui m’entoure.

Publicités

~ par godschizo sur 25 septembre 2008.

2 Réponses to “Et puis… rien”

  1. « I’ve drunk your wine
    You have made your world mine
    So won’t you be fair
    So won’t you be fair  »

    bisou et bon courage !

  2.  » Je est un autre « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :