Pop day over

Après cette journée exténuante (8 h 30 de cours, qui a dit que les étudiants sont des fumistes ? ! ), je crois pouvoir affirmer que mon aptitude au contact avec les êtres qui m’entourent est encore valide. J’ai sorti la grosse artillerie pour me construire un début de vie sociale dans ce zoo qu’est la fac. J’ai sauté la barrière pour pratiquer les autochtones. Et ça marche plutôt pas mal pour une première approche. La semaine dernière, je l’avais consacrée à étudier le terrain. Je dois à présent mettre ces observations à profit.

Après cette journée éreintante (je peux vous garantir que terminer par 2 h 30 de chinois en mode speed hardcore c’est la céphalée assurée), je déclare que les Libanais ont le contact facile. En tout cas l’étudiant en master 2 à Polytechnique qui m’a fait la conversation dans le tram l’était.

J’avais décidé que rien n’entraverait ma bonne humeur, que rien ne gâcherait cette journée. Ni le réveil à 5 h du matin par mon corps en fusion, ni le fait d’avoir oublié toutes mes feuilles de cours sur l’escalier, ni le fait de n’avoir dormi que 4 h la nuit dernière, ni le nauséabond des poubelles du matin.

Reste à savoir si ce soir je retomberai dans cet abîme qui m’aspire trop souvent ; mélancolie des faibles ou des lucides c’est au choix.

Publicités

~ par godschizo sur 24 septembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :