Tell me how it hurts

Putain ce que ça fait mal. C’est rien, c’est tout à la fois. Les larmes prêtes à jaillir à chaque instant. Parce que même s’abrutir suffit plus à l’éloigner. C’est la solitude. C’est le chagrin perpétuel.

Publicités

~ par godschizo sur 21 septembre 2008.

2 Réponses to “Tell me how it hurts”

  1. Putain de plume…
    J’adore.

  2. Et puis…pourquoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :