Neverland… me, down again

La muse dans la poitrine, j’avance vers le réel. J’y vole les éléments nécessaires à l’assouvissement de son besoin. Elle me murmure les squelettes. J’y applique la chair de mes chimères écorchées. Je crée des corps mouvants, conditions de sa survie. Elle y insuffle les bulbes de l’imagination, les plante dans ma jachère, mais ils ne germent que rarement. La nécrose du sol empêche la prolifération des univers qu’elle souhaite m’inoculer, mais elle ne perd pas espoir de voir un jour le fruit de ses efforts récompensés par d’opulentes productions.

La muse est multiple. Hébéphrénique éternelle qui loge dans ma cage thoracique. Elle est ma fenêtre alternative sur l’extérieur, mon troisième oeil ; see the stars they’re shining bright. J’attends l’éclosion de son travail en moi ; je redoute, je jubile d’avance. C’est quand mon sommeil est profond que j’en perçois les premières lueurs. J’aime ce que découvre. Pourtant, la peur ne me quitte pas. Parfois la Pandore est une très jolie boîte.

Publicités

~ par godschizo sur 1 juillet 2008.

Une Réponse to “Neverland… me, down again”

  1. Il se tenait juste derrière moi.
    Claire, je suis amoureuse, c’est aussi bête que ça.
    Tes mots d’hiver je les comprend aujourd’hui.
    Même si plus rien n’est triste, plus rien n’est grave,
    c’est un peu blasant.
    ça va aller, et ça ira.
    Je passe mon oral dans une heure.
    Autant dire que je stresse,… parce que moi je ne sais pas m’exprimer quand j’ai pleins trucs dans la tête qui fusent…!

     » de longs corbillards, sans tambours ni musique,
    Défilent lentement dans mon âme; l’Espoir,
    Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
    Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. »
    Spleen78. C B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :