Sous l’aubette

Elle se maquille. Poudre blanche irisée : camoufler les rifts qui creusent le coin de ses yeux. Poudre noire nacrée sur la paupière : elle ne voit plus clair tout a bavé. Rouge vermillon : mal appliqué, il déforme. Et puis de toute façon, les babines flasques qui croissent de chaque côté de sa bouche ne trompent pas. Elle ressemble à un clown triste.

Publicités

~ par godschizo sur 21 mai 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :