Sans savoir pourquoi

« Choisir c’est abandonner. » À présent les seuls mots qui chahutent sous le scalp, jolies paroles lourdes de sens, portée infinie, atemporelle.
Et encore.
Mon cerveau depuis quelque temps semble anesthésié, il ne parvient plus à formuler pamphlets et autres paragraphes libérateurs, plus de bouffée délirante. Les pages blanches subsistent et creusent reliefs concaves dans l’enveloppe. Je suis vide et libre à la fois. C’est agréable puisque je ne pense plus. Les visions se font plus rares, excepté lorsqu’il est tard et que je rechigne à me laisser bercer. Mon moment a toujours lieu le soir. Je suis si vide que l’alcool me remplit vite, moins coûteux de me faire zigzaguer. Je suis lisse où rien ne glisse ; je tente de garder avec moi les achariens de passage et les maux prononcés, histoire de me lester sous peine d’évaporation. Car je suis si vide que je flotte, simili ectoplasme se cognant aux parois. J’avance et me perds dans des lieux pourtant familiers, le nez aux étoiles je ne vois pas où je vais. Je suis matière molle et inattaquable. Je ne suis pas maléable puisque absence de formule. Je tente de me remplir comme je peux, mélancolie ambiante qui se repaît de clowns faciles à ingérer. Je ris je ris je ris, rien ne m’arrête, je tangue dans les couloirs, me heurte à chaque virage. Je suis vide car j’ai trop pleuré, trop pensé, trop tout en fait. Je remplace par pas assez, attiser le besoin, la nécessité. Je suis le spectre de Pinocchio qui veut redevenir de bois.
11/11/07
Publicités

~ par godschizo sur 2 mars 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :