La jambe du cosmonaute

Évident, ça démarre et prend. Chatouille quelque part entre entrailles et trachée, uppercut sous l’abdomen. Mouille les joues puis le reste. Fait gémir se sentir beau lisse voluptueux, accepter à pleine bouche le présent salvateur. Éclipse la raison. Useless but smooth : reprendre une part, jamais rassasiés. Énergie artistique bien souvent libidineuse nous voici prévenus.
Vouloir vouloir vouloir,
Sentir sentir sentir.
Avaler souffle bloquer :
Apnée sublime jouissance,
Satiété moins vite évaporée.
The way we feel when it starts. Masturbation sans effort. Du bien parce que c’est. Jouir en continu, perfusion inarrachable.
La jambe du cosmonaute était une trompe de pachiderme, la roue de dessous la blessure s’arrêtait sur un nombre évocateur, le mégaphone me plaisait bien.
23/07/07
Publicités

~ par godschizo sur 2 mars 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :