Elle l’a(muse) 2

Nos doigts et nos cheveux s’enchevêtrent. Elle est est là, perpétuelle. Dans mon cou et mes oreilles, sur mes genoux, dans mes prunelles. Penchée sur ma nuque, féé scribe légère souffle et me brise la mine.
I put my trust in you
L’index sur ma glotte elle presse ; les mots s’agglutinent. Elle se retire. Je régurgite allègrement les caillots ainsi formés. Je crache sans relâche, par accoups, les déchets du ça, ceux qu’elle adore cuisiner.
30/11/07
Publicités

~ par godschizo sur 2 mars 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :