Ashtray

Sa voix sera mon linceul. Je souhaite que les cendres du ça soient dispersées sur lui et la masse au moment venu. Peu importe la mélodie, tout conviendra, car j’aurais vibré sur tous les accords. Je serai alors collée sur leurs peaux mouillées d’émoi, mêlée à jamais au souffle de leur plaisir. Je serai l’amant de leurs bouches offertes, vibrante sous leurs cris. Je m’inviterai dans ses cheveux d’un jai profond et sur ses tempes grises. Je dégoulinerai sur leurs tempes au paroxysme de la pulsation. Ils me respireront et je serai alors en eux, je m’accrocherai aux muqueuses, m’aggriperai aux cordes vocales, aux tripes, aux coeurs. Je coulerai dans leurs veines, à jamais partie d’eux. Enfin.
05/12/07
Publicités

~ par godschizo sur 2 mars 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :